Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 05:07

Quelques tranches de vie pendant nos 10 jours à Buenos Aires

 

Samedi 3 juillet :

Les réceptions avec l’ambassadeur sont toujours un succès, même sans Ferrero Rochers.

Nous sommes les invités d’honneur avec l’Ambassadeur de France en Argentine (enfin, surtout lui, parce que nous, on les a payé nos repas – les plus chers de notre voyage) d’un repas organisé par le groupe argentin des ingénieurs Arts et Métiers (dont votre serviteur fait partie) pour célébrer l’amitié franco-argentine en compagnie d’anciens de grandes écoles françaises et argentines. On espérait qu’e ce serait une soirée « cool », mais, visiblement, c’était THE soirée où il fallait être, et les toilettes de ces dames (les tenues, pas les chiottes) rivalisaient d’élégance et de raffinement ; on faisait un peu – beaucoup - « tâche » avec nos pantalons de treillis et nos godasses de marche au milieu des costumes et robes de soirée (Carole et Mathilde après des jours de revendications avaient – heureusement – acheté un jean dans l’après-midi pour être à peu près présentable à la soirée). Alors que l’Ambassadeur avait démarré les discours, j’ai eu l’honneur suprême de les clôturer, en français et en espagnol – on m’a dit que je m’étais pas mal débrouillé dans la langue de Cervantès (Merci Mme Campesan).

Même si c’était un peu long pour les enfants et un peu (TRES TRES) guindé, on a quand même passé une excellente soirée avec mon pote MZ expatrié en Argentine pour 3 mois depuis 4 ans, Barbara, journaliste au Petit Journal (celui des expatriés, pas celui de Canal +) qui couvrait l’événement et dont l’article ne parle (presque) que de nous et la démonstration d’opéra avec ténors et soprano.

 

003 - BA - démonstration d'opéra

 

Mardi 6 juillet :

Sur les conseils d’amis expats, nous décidons de visiter aujourd’hui le musée d’art moderne de Buenos Aires. Ça tombe bien, je vois sur un plan de la ville qu’il se situe à quelques 400 m de notre appart. Mathilde est ravie, aujourd’hui, elle ne marchera pas beaucoup. On arrive au musée et devant l’entrée, un tas de gravats ???!!!??! Le musée est en travaux et ses collections sont déplacées au MALBA (Muséo de Arte Latinoamericano de Buenos Aires) situé... à l’autre bout de la ville. Qu’à cela ne tienne, on voulait se balader pour découvrir la ville, on va la traverser. La première demi-heure se passe dans l’allégresse (on n’a pas encore conscience à quel point l’autre bout de la ville est loin), la seconde est une transition relativement sereine avant la dernière heure et demie, où les enfants font carrément la gueule, surtout que toutes les 10 minutes je leur dis qu’on arrive dans 5 minutes. Au bout de 2 heures et demi de belle découverte (si, si les enfants, vous nous remercierez plus tard), on arrive devant... une porte close – le MALBA est fermé le mardi ! On se rabat sur le jardin japonais juste à côté et on rentre... en taxi.

 

015 - BA - le MALBA

 

Mardi 6 juillet (toujours, mais le soir)

Comme on a bien marché aujourd’hui, on a faim. Ça tombe bien, on est invité par Dominique – un Français fraîchement émigré en Argentine et rencontré lors du repas de samedi– et sa femme Karina – argentine d’origine chinoise ayant fait une partie de ses études à Paris – pour goûter le plat national argentin : l’Asado.

Il s’agit en fait d’un barbec’s un peu particulier, dans la mesure où on grille tout un tas de morceaux de bœuf. Les pièces de bœuf sont très différentes de chez nous car elles ne sont pas coupées de la même façon. Impossible de trouver une entrecôte ou une côte de bœuf et il y a même du boudin de bœuf (la morcilla – prononcez morcicha, parce qu’en Argentine, les LL se prononcent CH et pas LI comme en Espagne, ce qui parfois est dur à comprendre ; par exemple la rue jaune, la calle amarilla, en Espagne, c’est la calié amarilia, mais en Argentine, c’est la caché amaricha). Pour autant, la viande est tendre et savoureuse. MAIS, en Argentine, la viande se consomme à point, et moi j’adore la viande à peine saignante (bleue quoi) – j’arrive à dénicher quelques morceaux un peu moins cuits et je me régale. Merci beaucoup à Dominique et Karina pour cette belle soirée. (j’en profite pour remercier également Thomas et Dona, expatriés qui nous ont gentiment invités le samedi suivant dans leur bel appartement de Recoleta)

 

021 - BA - el Asado

 

Jeudi 8 juillet

J’ai besoin de retirer des sous. Au cours d’une balade, on passe à côté d’un distributeur de billets HSBC. Je retire 1000 pesos (10 billets de 100). C’est la première fois depuis le début du tour du monde que je retire des sous dans une banque européenne – d’habitude il n’y en à pas et je fais avec les banques locales. Et bien, vous n’allez pas me croire, mais HSBC m’a refourgué un FAUX-BILLET de 100 pesos (environ 20 euros). Je m’en suis rendu compte trop tard pour pouvoir y retourner, mais je compte sur vous pour faire passer le message. C’EST SCANDALEUX QU’UNE BANQUE DU STANDING DE HSBC DISTRIBUE DES FAUX BILLETS.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien - dans Argentine
commenter cet article

commentaires

famille BIGUET 17/07/2010 08:49


10 jours intenses en émotions et évènements. Bon courage à vous tous et merci de nous faire partager cette avanture, on a presque l'impression de découvrir les choses avec vous, c'est génial.
Maintenant vous avez raison de souligner le vol des banques, noous le savions déjà mais quand même...
Nana


carole 18/07/2010 03:34



Egoistement le blog nous permet aussi de garder un lien avec tout le monde et nous adorons écrire ce blog pour garder une trace de notre aventure en famille ! Ca
nous fait  aussi plaisir que cela plaise !!! A bientôt



Françoise 14/07/2010 18:59


Il va falloir écrire un livre à votre retour....Les enfants pourront ainsi rire ( ou du moins sourire..) de toutes leurs aventures.... en effet....il y a de quoi raconter !!! C'est pas si
tranquille que ça, un tour du monde !!!Bisoussss à tous !!


carole 18/07/2010 03:29



J'espère que le blog suffira et que ça leur permettra de garder vivant les souvenirs, en plus ça nous permet aussi de ne pas oublier pleins de choses. Nana



Txomin 14/07/2010 13:18


Bravo Les chicop's .... Vraiment tout a l'air très au point, surtout pour nous faire partager quasi au jour le jour votre périple.
Juste un bémol, nous aurions aimé avoir un photo de vous avec notre MZ national car entre l'excuse de "j'habite Belfort et c gelé donc je ne peux pas venir ..." et maintenant "encore en Argentine
...." on se demande si il ne nous cache pas quelque chose !!!! Allez Merci et surtout continuez, nous pensons fort à vous et adorons vous lire !!!!
Plein de muxus de Colomiers


carole 18/07/2010 03:27



Salut à vous 5,


Vous n'avez pas reçu la photo de MZ qui pose avec Fabien, plein de grace et de béatitude ? Non il ne nous cache rien, je pense qu'il est très bien en Argentine
!!!



Virginie 14/07/2010 11:26


Hola los Fourcados !
Que d'anecdotes en Argentine, j'adooooore !! Surtout la soirée guindée hi hi hi !
Effectivement la viande est coupée bizarrement là-bas... sont fous ces argentins ;-).
Bonne continuation et à très vite.
Biz à vous
Virginie


carole 18/07/2010 03:25



Salut Vivi, on doit bien avouer que l'on n'était pas super à l'aise au milieu des tenues de soirées en jean et godillots de marche... Heureusement qu'on n'y est pas
allé en tenue de camouflage !!!



S73 14/07/2010 11:10


et MZ, il est ou ?????


carole 18/07/2010 03:22



C'est un animal très timide !!!



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories