Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 20:14

Après 3 jours de rêve, nous quittons Maupiti le cœur gros, tristes de quitter cette île enchantée – en même temps, on part vers Bora-Bora, c’est pas le bagne ! – sur le bateau surpuissant d’un pêcheur de thon, rapport que la liaison régulière entre Maupiti et Bora a été supprimée le mardi. C’est donc après un peu plus d’une heure de traversée agitée (mon coccyx s’en souvient encore) que nous entrons sur le célébrissime lagon de Bora-Bora.

 

101130 (11)


Autant vous le dire tout de suite sans ménager le suspense, les 3 jours à Bora seront encore plus extraordinaires. Je pense qu’il doit être très difficile de « faire » Bora, dans des conditions meilleures que les nôtres, même en allongeant les billets.

Nous avons la chance d’être accueillis et hébergés par une famille charmante – les L. profs de sport de leur état – qui aiment leur île et qui ont décidé de nous y faire passer un séjour inoubliable. Déjà, Olivier, le papa, est de Saint-Pierre d’Irube (le monde est petit...) et est supporter de l’Aviron Bayonnais ; ça se présente bien.

 

101201 (59)


Ils habitent une grande maison à 2 pas du lagon (pardon, à un pas et demi), au niveau de la grande plage de Matira (la seule plage de l’île) dans un décor de carte postale et nous accueillent avec autant de chaleur que si on était de vieux potes de 20 ans (il y a à peine 3 jours, on ne s’était jamais vus) ; ça commence à sentir vraiment bon.

Ils ont une passion, la plongée. Ils sont calés (niveau IV, c’est le niveau où t’as plus besoin de bouteilles pour respirer parce que t’as des branchies qui poussent – le niveau supérieur, t’as plus besoin de palmes, t’as des nageoires), ils sont pédagogues (je vous rappelle qu’ils sont profs), ils ont un bateau et ils ont décidé de nous faire la totale; ça va être grandiose !

 

101130 (14)


On commence par une initiation à la plongée. Olivier me prend en charge,

 

101201 (11)

 

et Janine s’occupe de Carole puis de Louis.

 

101201 (43)

 

 

 

Mathilde est pas trop chaude et Paul trop petit. On fait donc le pas et demi qui sépare leur maison du lagon, on s’équipe, et nous voilà partis. On part direct de la plage et au bout de 20 mètres nous voilà dans 4 mètres de fond autour de patates de corail à observer des dizaines de poissons multicolores dont bien évidemment je ne me souviens plus du nom, mais je vous invite à chercher sur internet les poissons des lagons, ils y étaient tous (sauf Nemo).

 

101202 (3)

 

C’est fabuleux, et il faut bien admettre qu’un baptême de plongée à Bora, ça a de la gueule. On se tire bien de notre première fois, à la fois ravis, séduits et reconnaissants envers nos hôtes. Nous ne sommes qu’au début de nos émerveillements.

Nous prenons le bateau et nous dirigeons vers un autre spot de plongée. On en profite pour admirer l’île, le lagon et le bungalows sur pilotis des hôtels de luxe qui font la réputation mondiale de Bora-Bora.

 

101201 (82)


En arrivant, nous tombons par hasard au milieu du lagon sur nos tourdumondistes fétiches : les Ducasse ; à  chaque fois qu’on les rencontre, les journées qui suivent sont super.

Au programme de ce second spot, petite plongée bouteille pour moi et Mathilde (Bravooo !!!), puis snorkelling. Là, on jette un peu de pain dans l’eau et c’est la ruée ; on est bousculé de partout par ces petites bébêtes avides – quel spectacle !!!

 

101201 (6)

Nous rentrons épuisés mais avec des images plein les yeux. Nous couchons les enfants et partons siroter un petit rhum au bord du lagon (à un pas et demi j’vous dis...), sous les étoiles qui se reflètent dans les eaux limpides du lagon (non, là, je m’emballe, je deviens lyrique, l’eau on la voit pas, il fait nuit noire). On essaie de reconnaître les constellations du sud (on reconnaît la constellation de la souris et celle du singe...) et on compte les étoiles filantes (faites un vœu...).

Le lendemain, rebelote. Pas de plongée bouteille mais tour du lagon en bateau et snorkelling.

 

101201 (62)


Nous commençons notre virée par le motu tapu (un motu c’est un îlot) qui appartient à l’hôtel Hilton (hôtel dont on dit qu’il aurait le meilleur FNB manager du monde). Le gars de l’entretien nous permet d’y accoster et de le sillonner. C’est un motu où les clients de l’hôtel peuvent venir pique-niquer et jouer aux Robinson. C’est très joli, et d’ailleurs au moment où on y est, a lieu un shooting avec des mannequins pour une télé japonaise.

 

101202 (34)


Mais nous ne nous attardons pas sur le motu, car nous attend le morceau de bravoure du jour : nos retrouvailles avec nos amis les requins. Nous sortons donc du lagon et nous retrouvons en pleine mer avec nos masques tubas et palmes pour nager au milieu des squales. Ce coup-ci, tout le monde saute à l’eau ; même Carole, Mathilde et Paul. C’et encore très impressionnant, même si nous surplombons les requins (nous sommes à la surface et eux à 5-6 m en dessous). Nous ne verrons que des pointes noires. Malheureusement, pas de requin-citron.

101202 (7)

Nous rentrons à nouveau dans le lagon et en poursuivons le tour. Les dégradés de bleu turquoise à vert émeraude s’enchaînent dans le lagon. Parfois une raie léopard se laisse approcher par le bateau avant de s’échapper d’un coup d’aile.

Nous arrivons à notre dernier arrêt, un spot où on devrait voir des raies mantas. Nous plongeons (masques et tubas). La visibilité est moins bonne que dans le reste du lagon, l’eau plus chargée (sable en suspension, plancton ?). Nous sommes aux aguets. Tout d’un coup, elles apparaissent. Une, deux, trois, quatre, cinq ! D’énormes deltaplanes noirs et blancs, gueule béante pour capter le plus de plancton possible. Leur vol est majestueux, féerique. Ouah, quel pied !!!!

 

101202 (55)


 (la photo n’est pas de moi, c’est juste pour vous montrer ce que c’est – par contre c’est une de celles que nous avons vue, photographiée par un plongeur quelques jours plus tôt)

Nous terminons le soir aux roulottes de Bora où nous gouttons la spécialité sino-ploynésienne : le Chao Men (ne pas confondre avec le Txo-min).

Bora-Bora est vraiment une île et surtout un lagon magnifique. Probablement un des 10 plus beaux endroits de la Terre et mérite bien son surnom de « Perle du Pacifique ».

 

101201 (33)


Ce séjour à Bora s’est vraiment passé comme dans un rêve, comme l’image que l’on se fait de la Polynésie, le luxe des grands hôtel en moins, la chaleur et l’amitié de nos hôtes en plus; car c’est bien grâce à eux si Bora-Bora restera pour nous inoubliables. Un grand grand merci à Janine, Olivier, Lucien, Colette et Louis.

 

Serge et Sonia V d'Odos ont parrainé le 22 novembre. Fred et Nathalie M de tarnos ont parrainé le 1er décembre

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien - dans Polynésie
commenter cet article

commentaires

Frédérique 09/12/2010 03:23


Je pense que ce que vous avez fait c'est vraiment le meilleur moyen de découvrir toutes ces merveilles. Même si j'ai eu la chance de faire Bora je vous envie et suis heureuse que vous ayez pu
découvrir cette perle dans de telle condition.
Bisous


carole 17/12/2010 22:42



C'est sur on a eu les conditions ideales, on en est bien conscient...



stéphanie bourget 08/12/2010 13:48


Alors là franchement, c'est abusé. C'est à l'opposé de ce qu'on vit en France avec le froid, la neige, le froid, la pluie, le vent et le froid! Lors du prochain tour, la Polynésie sera sûrement au
programme. Vous avez acheté un terrain à deux pas du lagon ou pas encore? Bonne route à vous 5. Stéphanie


carole 17/12/2010 22:35



Pour le terrain, on hesite !!!!



Martine 07/12/2010 21:10


Hey les tourdumondistes,
En regardant vos photos, on n'a qu'une envie c'est d'y retourner !! Nous avons passé des journées fabuleuses et inoubliables avec certains habitants de Bora. On a connu la générosité à l'état pur.
Je croise les doigts pour que mon fils cadet réalise son voeu le plus cher, aller travailler dans le nouveau dispensaire de VAITAPE en tant qu'infirmier... Très bonne continuation à vous cinq.
Martine


carole 17/12/2010 22:34



On n'a pas vu le cote pauvrete, travailler dans un dispensaire est encore une autre facette de Bora. Si il veut y aller j,espere que son reve va se realiser, en
cette periode de Noel, tout est possible !



Martine de LR 07/12/2010 20:02


Merci, merci de ce magnifique reportage : les photos parlent d'elles-mêmes et j'aime beaucoup de ton et l'humour de vos récits. Contente pour vous de ces quelques jours paradisiaques à Bora. Ca m'a
replongée (c'est le cas de le dire) dans les moments INOUBLIABLES passés là-bas avec nos enfants et petits-enfants : 1ères découvertes d'autant de merveilles. Amicalement de La Rochelle.
P.S. Ce WE, nous étions à Bayonne et l'Aviron Bayonnais a gagné, le Stade Rochelais a dû s'incliner (sans rancune).


carole 17/12/2010 22:31



Avec beaucoup de retard, je repond enfin a tout nos commentaires...sur un clavier qwerty.


Bora dans ces conditions fut vraiment paradisiaque



Françoise 07/12/2010 17:35


Vue avec ces yeux là, Bora reste la perle du Pacifique ....

Vous allez avoir du mal à remettre "les petites laines" bientôt !!! Bisousss à vous tous !


carole 16/12/2010 09:16



Maintenant qu'on est parti... on a froiiiiiiiid !!!


 



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories