Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 03:29

Certains en redemandaient, les revoilà les jeux de mots pourris, mais promis, y en aura pas plus d’un par mois !

 

Passons rapidement sur la transition calamiteuse entre Paraty et Iguazu, qui a vu Carole tomber malade en montant dans le bus de nuit entre Paraty et Sao paulo (intoxication alimentaire ?) et passer 2 heures désastreuses dans les toilettes du bus, sachant que c’était une route de montagne et que le chauffeur voulait gagner une heure sur les 6 du voyage (ce qu’il réussira à faire). S’ensuivent 6 heures d’attente à l’aéroport de Sao Paulo (inutile de vous dire que c’était pas la grande forme) pour enfin prendre l’avion qui nous emmène sans encombres à Iguazu.

 

Passons rapidement également sur notre courte visite au Paraguay, dans la ville-frontière de Ciudad del Este – sorte de Pas de la Case à la puissance 10 – où nous avons emmené Louis choisir son cadeau d’anniv (finalement, il n’y trouvera rien). Seul intérêt de la visite dans cette ville-centre commercial, on y était pendant le 8e de finale Paraguay-Japon et sa séance de tirs au but, et l’engouement de Paraguayens n’avait rien à envier à celui des Brésiliens. Les scènes de liesse collective étaient belles à voir après la victoire (un peu comme vous avez dû en avoir en France... ah non, pardon, c’est vrai, on n’a pas gagné un match), mais nous nous sommes échappés avant que la liesse ne dégénère (alcool aidant).

 

Attardons-nous plutôt sur ce qui nous a attirés ici : les chutes de la rivière Iguazu (d’où le titre, pour ceux qui auraient pas encore compris). Les chutes sont frontalières entre Brésil et Argentine, et bien que nous logions côté argentin (pour des questions bassement budgétaires), nous commençons la visite par le côté brésilien. Un taxi nous emmène donc à l’entrée du parc, et là, stupeur (bon, je sais, ça ne va étonner qu’à moitié ceux qui me connaissent bien), j’ai oublié la CB et les sous dans la chambre d’hôtel. Heureusement, j’ai dans la poche juste assez de monnaie pour que Carole et les enfants puissent rentrer aux parc aux oiseaux le temps que le taxi me fasse repasser la frontière Brésilo-argentine 15 minutes après l’avoir franchie une première fois en sens inverse. Je récupère les sous, repasse au Brésil avec mon nouveau pote Joe, le taxi (heureusement qu’ils sont pas chers), récolte un tampon de plus sur mon passeport, et rejoins les enfants au bout d’une heure (je parcours le parc aux oiseaux en courant). Tout est en ordre, le parc aux oiseaux est très sympa, il y a des toucans magnifiques

 

nikonx 100630 (7)  nikonx 100630 (6)

 

et des perroquets qui répètent ceux que les enfants leur disent.

 

nikonx 100630 (8)  nikonx 100630 (9)

 

Il y en a même un qui me mange le chapeau !! Mais je le laisse faire, parce que je suis pas très rassuré (ce qui ne se voit pas sur la photo).

 

nikonx 100630 (10)  nikonx 100630 (11)  nikonx 100630 (12)

 

Direction le parc des chutes. Ce site est magique, magnifique, impressionnant, extraordinaire. Difficile de vous le décrire, alors je vais plutôt vous laisser regarder les photos et vidéos, qui malheureusement, ne rendent pas bien la puissance des éléments (un peu comme lorsque vous regardez une corrida, vous ne ressentez pas la force du toro, alors qu’assis dans les gradins de l’arène, vous pouvez la palper).

 

nikonx 100630 (14)

 

nikonx 100630 (17)

 

nikonx 100630 (23)

 

nikonx 100630 (28)

 

Nous avons ressenti une énorme émotion face à la force du site ; c’est vraiment un des sites les plus beaux au monde et un point d’orgue de notre voyage.

 

Nous poursuivons notre visite le lendemain par le côté argentin qui nous propose des vues magnifiques au plus près des cascades, mais nous ne ressentons pas les mêmes sensations que la veille au cœur des chutes.

 

nikonx 100701 (4)

 

nikonx 100701 (6)

 

nikonx 100701 (11)

 

nikonx 100701 (12)

 

nikonx 100701 (14)

 

nikonx 100701 (16)

 

 

 

Ces derniers jours resteront gravés en nous ; nous avons été vraiment très impressionnés.

 

 

 

 

 

Et maintenant, en route vers Buenos Aires avec notre premier grand voyage en bus (17 heures de route entre jeudi 19 heures et vendredi midi).

 

Plus de photos dans l'album Brésil

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien - dans BRESIL
commenter cet article

commentaires

béa 11/07/2010 21:14


Coucou los Fourcadillos,
Tout d'abord merci....Je suis tordue de rire sur mon canapé à la lecture de vos articles!!!
J'ai beaucoup aimé l'épisode du la CB!!
Par contre vous me posez probléme...Moi qui avais résoluement choisi le Mexique comme futur destination....Je commence à douter.....
Profitez à fond!!!
Bises
Béa


carole 13/07/2010 17:52



La CB, du grand Fabien dans toute sa splendeur !!!


Pour le Mexique je ne saurai te conseiller, vu qu'on n'y va pas, mais à mon avis n'hésite pas, ça doit être super !


Bonnes vacances



marie bardet 09/07/2010 21:05


les chutes d'iguazu en entrée vous attaquez fort !!

mais c'est vrai que c'est ENORME !!

profitez bien

marie


carole 09/07/2010 23:42



On espere aussi d'autres frissons comme celui la !!!



Elise 08/07/2010 14:15


Incroyable ! Magnifique ! ...
ça ne rend peut-être pas comme en vrai (c'est même sur) mais c'est quand même impressionnant !

Bonne continuation et j'attends avec impatience la suite de votre voyage sur ce blog (:


carole 09/07/2010 23:41



Il faut le voir en vrai, mais meme en photo c'est magnifique !!!



Audrey Villot 08/07/2010 11:36


Coucou la famille, juste pour vous remercier de nous faire partager vos émotions, vos trouvailles, et croyez moi les photos sont parlantes (notamment celle de Fab', on ressent bien "la joie"
éprouvée en prenant la pose avec ce magnifique perroquet (je n'aurais sûrement pas fait mieux!!!).
En tout cas, superbes images, les enfants on l'air d'apprécier le voyage, éclatez-vous bien !!! Bisous de Dordogne


carole 09/07/2010 23:39



Merci, bisous a tout le monde (desole pour les accents inexistants sur les claviers QWERTY)



XILBI 06/07/2010 10:34


Alors ce je retiens à part ces fabuleuses et extraordinaires chutes....c'est 6h de car en montagne à fond les ballons....et 17h à suivre (j'espère pour vous moins mouvenementées !!). Pétard, ça
c'est du roots !!! Respect Los Fourcados !!
Xilbi
PS : photos+vidéos, on en redemande !


carole 09/07/2010 23:37



Quand on n'est pas malade, 17 h de bus Ça passe vite !!!



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories