Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 23:14

Il y a des noms qui font rêver. Les Galapagos en font partie. La première fois que j’ai entendu ce mot, j’avais 5 ou 6 ans chez mon grand-père à Condom. Il avait offert à mon cousin un livre de Christian Zuber sur cet archipel avec pleins de photos d’animaux plus bizarres les uns que les autres. Je m’imaginais une espèce de Jurassik Park inaccessible avec des dinosaures, des tortues géantes et des volcans en activité. J’ai longtemps gardé cette idée en tête, incapable de localiser ces îles, même pas sûr qu’elles existaient vraiment. Et puis je les ai oubliées.

Et puis, au moment de préparer le tour du monde, la question des Galapagos s’est posée. Peut-on y aller, doit-on y aller, est-ce sur le chemin, est-ce que ça ne coûtera pas trop cher ?

Et on a décidé de l’inclure dans notre programme, même si jusqu’à 2 jours avant de s’y envoler on hésitait encore. Pourquoi hésiter ? Parce que ça coûte très cher, encore plus si on souhaite profiter des différentes îles de l’archipel équatorien et de leurs richesses.

Finalement, on y est allé, et j’ai ressenti une énorme émotion au moment où on a atterri (et pas parce que ma voisine équatorienne de 13 ans, morte de peur, avait broyé 3 phallanges de la main que j’avais eu l’imprudence de lui tendre). J’avais l’impression de rentrer dans un sanctuaire interdit.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne regrette pas notre décision.

D’abord, on est hébergés – gratos – par Ramiro, un guide particulièrement sympa, travaillant sur les bateaux de croisière, qui nous a laissé sa maison en son absence.

Ensuite, il suffit de faire quelques centaines de mètres pour être émerveillés  par les paysages et les animaux.

Pour commencer, au port, les pêcheurs vendent directement leurs poissons à l’étal. Ici, le problème, ce ne sont pas les insectes, ce sont les drôles de clients : les pélicans et les otaries à l’affût de la moindre maladresse.

 

100716 (12)

 

 

 

 

Sans parler des frégates.

 

100716 (14)

 

Du reste, on comprend qu’ils raffolent du poisson, il est super frais, excellent, et ne coûte presque rien (on a eu un filet de thon rouge pour 5 dollars US les 4 kg – un régal juste mariné dans de l’huile d’olive avec un jus de citron vert et su sel)

Puis, les tortues géantes terrestres, vieilles comme ma grand-mère et pesant jusqu’à 400 kg.

 

100715 (2)

 

On pense qu’il y en a même qui ont plus de 200 ans (elles ont connu Larochefoucs !).

Découverte de la plage de TORTUGA BAY et de crabes rouges,

 

100716 (62)

 

d’oiseaux pêcheurs,

 

100716 (4)100716 (65)

100716 (102)100716 (103)

 

et surtout des iguanes de mer qui déambulent près des serviettes.

 

100716 (117)

 

100716 (163)

 

Les filles ne sont pas rassurées, mais ces lézards, pas très grands, ne mangent que des algues – ce qui n’empêchera pas Mathilde de faire des cauchemars la nuit suivante.

Malheureusement, nous n’avons pas encore vu de tortues de mer.

 

Cette île est vraiment merveilleuse et justifie tous les phantasmes qui l’accompagnent. On est vraiment dans un lieu unique au monde !! Vivement les prochains jours pour découvrir le reste de cette fabuleuse faune !

 

En tous cas, n’en déplaise à Séguéla, on n’aura sûrement pas de Rollex à 50 ans, mais on aura été aux Galapagos une fois dans notre vie.

 

 

Plein de photos dans l'album "Equateur"

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien - dans Equateur
commenter cet article

commentaires

marie bardet 26/07/2010 13:48


moi aussi je l'ai eu le livre de christian zuber
il est meme dedicacé!!
par contre je n'ai pas encore été au galapagos


carole 03/08/2010 01:44



On n'a jamais beaucoup voyagé, mais c'est LE lieu que je conseillerai !



Myriam Bordachar 26/07/2010 10:41


Nous avons passé une semaine à Cauterets (pour récupérer de Pampelune et préparer Bayonne :-)) et j'ai fait plein de chouettes photos d'isards, de marmottes et d'ours (pas en liberté hein dans un
parc naturel). Maintenant mes photos me paraissent un peu fades...
Je pense que Paul est le premier supporter de l'AB à se faire prendre en photo aux galapagos. On essaiera de la publier sur le forum !!! (Au passage, match de préparation contre Bourgoin gagné
43/24)
J'ai envoyé une demande d'amis à Mathilde sur facebook (en principe j'atjends que les anciens élèves demandent mais là c'est un peu exceptionnel;-))
Bon, je rejoins mon fer à repasser : pantalons blancs et foulards rouges m'attendent et je n'ai pas trouvé de repasseuse aussi compétitive que vous !!!
Bises la famille et continuez à nous faire rêver.


carole 03/08/2010 01:41



Ouff, j'ai beaucoup de retard dans mes réponses, Bayonne est passé... C'est une des choses qui nous manque et la première fois qu'on se dit : "tiens en ce moment on
ferai ça...". Bonnes fêtes de Dax !!!



Onolog 24/07/2010 08:45


Ca faisait un petit moment que je n'étais pas passé. Le périple continue, et on vous sent de plus en plus à l'aise.
Géniale cette île, profitez bien car avec l'avenir qu'on réserve à notre planète, qui sait ce qu'elle va devenir.


carole 26/07/2010 03:47



Effectivement le réchauffement climatique est une grosse menace pour ce paradis, allez-y vite !



Martine ( maman de Geoffrey ) 22/07/2010 10:52


Il ne faudra pas que Geoffrey rate les îles Galapagos car ça semble fantastique d'après vos descriptions, photos et vidéo, de voir tous ces animaux cotoyer les touristes !
Notre voyage au Pérou s'approche pour revoir Geoffrey puisque nous partons le 3 août. j'ai hâte!Il est en ce moment sur l'Amazone pour rejoindre le Pérou et arrivera à Lima un peu avant nous ( à
peu près comme vous p-e d'après les dates de Fabien....p-e aurez vous déjà l'occasion de vous voir à ce moment ?
Bonne continuation.


carole 23/07/2010 02:09



On essaiera de le suivre pour savoir ou il est !!! Et s´il peut, il faut pas qu´íl loupe ca.



gabrielle 20/07/2010 21:09


Salut Los Fourcados! j'espère que tout va bien pour vous. En tout cas un grand merci pour nous faire vivre votre voyage à travers les photos et articles (qu'on attend d'ailleurs chaque fois avec
impatience!). A bientôt. Bisous.


carole 22/07/2010 04:47



Merci d'être fidéle au poste, ça nous fait plaisir !



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories