Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 00:49

Départ en ferry lundi matin, la traversée dure 45 minutes, la compagnie est (beaucoup) plus chère que la compagnie indiquée sur le guide du routard, mais il y a un départ quasiment toutes les heures alors qu’il faut attendre 15h30 pour l’autre ce qui nous ferait arriver à la nuit.

 

D’après notre contact sur internet, une certaine « Catharina » doit nous attendre à l’arrivée pour nous conduire à la pousada située à 20 minutes de la plage. Dans notre tête il est clair qu’elle vient nous chercher en voiture (en fait il y a ... 0 voiture sur l'île)...ou que le chemin est bucolique... ni l’un, ni l’autre !

« Catharina » n’est pas là, on l’attend (le ¼ d’heure Bayonnais d’ici quoi !). Arrive une personne : « Fobienne ? I’m not Catharina, me...(mime de personne qui marche) conduita a la pousada » Bon on a tout compris il faut y aller à pied ( Petit rappel, on est chargé comme des pottoks).

Elle nous mime le fait que ça grimpe.

 Aie.

«  Beaucoup ?

- Si, Si. »

 Re Aie ...

Commence alors notre montée héroïque, ça grimpe c’est un euphémisme, une pente à 40 voir 50 % pendant quasiment 25 minutes. Fabien, malade le matin, est obligé de s’arrêter en cours de route, je viendrai le délester un peu après être arrivé, les enfants suivent mais c’est dur. Ici contrairement à Rio il n’y a pas d’enfants gros, on comprend pourquoi, tout ce qu’ils mangent ils le dépensent !!!!

Malheureusement la pousada n’est pas à la hauteur des efforts demandés, et malgré un cadre grandiose en pleine jungle avec vue plongeante dans la baie, c’est grand mais les literies sont carrément cra-cra, on peut s’y faire à manger mais il faut descendre au village pour tout acheter, et si on veut faire une balade il faut y inclure le ¼ d’heure de descente et la ½ heure de montée harassante, ça nous semble difficile - pour nous qui sommes d’anciens sportifs qui maintenant abusent du canapé et aussi pour les enfants (même si Paul est monté, ses petites jambes d’enfant de 6 ans auront du mal à suivre ce régime plusieurs jours de suite).

Dans l’après-midi, nous descendons,  seulement Fabien et moi, au ravitaillement et chercher une pousada plus conforme à ce que nous attendons (et avec internet si possible ; Mathilde n’a pas pu communiquer avec ses copines depuis 3 jours !!! - elle dépérit).

Sur la plage nous nous arrêtons à la pousada « Naturalia », nous somme en basse saison et le patron nous fait une super ristourne, ce sera donc notre hébergement dés demain. Revigorés nous faisons quelques courses et remontons regrimpons dans notre nid d’aigle. La montée est aussi dure que la première fois et ne nous fait pas regretter notre décision. On fait les lits (sales les draps, beurk ! je dis rien aux enfants mais je suis désespérée. Je veux ma maison et ses interrupteurs nettoyés au coton-tige (oui je suis un peu maniaque !!!)). Je n’ai pas précisé que la pousada est habitée, aussi on se sent « de trop »,  l’ambiance est très « hippie-baba sur le retour, j’invite mes potes à chanter autour du feu avec des djembés », sans nous convier à la fête... on se sent de trop et on va se coucher vite. La nuit c’est le bal des moustiques, heureusement qu’il y a les moustiquaires ! En les défaisant, elles dégagent une odeur pestilentielle, pourtant c’est aéré ici, il n’y a pas de vitres aux fenêtres et pour que ça sente mauvais c’est qu’elles n’ont pas vu la lessive depuis des lustres ...On s’apercevra le matin que Paul s’est découvert et n’a pas gardé la sienne... Il est couvert de boutons et défiguré (sa sœur l’appelle Quasimodo !). Il faudra trouver un truc pour la faire tenir mieux quand on sera en zone de palu, le répulsif, visiblement, les a bien fait rigoler les moustiques !!

Après cette courte nuit on descend (en rappel ;-)) sous la pluie, avec nos paquetages, (vous savez, ceux qui vous faisaient rire sur la photo devant la maison avant de partir) vers la pousada Naturalia, havre de paix et de verdure à quelques mètres de la plage. Pour ceux qui voudraient passer des vacances à Ilha Grande je vous la conseille, vous pouvez y aller les yeux fermés (une pousada où ils changent les draps et les serviettes tous les jours : le luxe).

Depuis 2 jours il pleut (pluie tropicale, pas un petit crachin hein !) mais on en profite pour se reposer et se ressourcer, cet après-midi profitant d’une accalmie on a fait un petit tour sur l’île et c’est vraiment paradisiaque, demain (normalement il fait beau) on part en excursion et on vous met des photos.

 

PS : Vous avez sûrement entendu parler des pluies diluviennes qui se sont abattues dans le Nord du pays ces derniers jours en causant plusieurs centaines de morts ; et bien dans les journaux télévisés, c'est traité au bout d'un quart d'heure, après plus de 10 minutes d'analyses sur le carton rouge et la suspension de Kaka à la coupe du monde - véridique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Carole - dans BRESIL
commenter cet article

commentaires

Les Touv's 04/07/2010 08:02


Excellent ! j'en rigole devant l'ordi et entre mes 7 valises... je vous imagines :-)


carole 06/07/2010 00:09



C'est sûr que là on était content de notre réduction drastique de vétements !



gilleron 29/06/2010 21:24


Bonjour la famille,nous sommes heureux de pouvoir voyager avec vous et merci de nous faire partager votre aventure.
Le bonjour à Ronaldo,Romario et Chiquito dou Brazillllll...
Bisous de la famille Gilleron.


carole 30/06/2010 02:45



Merciiii


Pour Ronaldo, Romario on peut pas leur dire bonjour, ils sont encore en afrique du sud. Eux...Chiquito dou brazilllll on l'a pas vu !


bisous



Mylène 29/06/2010 19:50


Re coucou la family, juste un petit clin d'oeil de plus! BONNE FETE PAUL!


carole 29/06/2010 23:22



Oups, merci, nous on avait oublié !



maîtresse mylène 29/06/2010 17:11


Merci pour la carte postale de Rio...Grosses bises


carole 29/06/2010 23:21



Bon c'est super que vous l'ayez eue avant les vacances !!!



VASQUEZ Martine 28/06/2010 19:42


bonjour à vous et bravo pour les commentaires, je ris à vous lire et je suis admirative de votre enthousiasme et courage.
Nous pensons à vous au SC de DAX, à quand les autres aventures et les images!biz martine


carole 29/06/2010 23:19



Ca y est on a une connection internet et on peut de nouveau communiquer avec le monde, le prochain article ne devrait pas tarder !!!



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories