Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:15

Le Triangle d’Or. Zone mythique s’étalant dans un rayon de 50 km autour de la triple frontière entre Thaïlande, Myanmar (ex Birmanie) et Laos. Cette région était autrefois un carrefour important dans la culture et le trafic d’opium. Aujourd’hui, après plusieurs décennies d’efforts des gouvernements thaïlandais pour reconvertir la culture de pavot en culture de thé ou café, la partie thaïlandaise du Triangle d’Or s’est pacifiée et a quasiment tourné le dos l’opium. Pour autant, l’armée thaïlandaise est toujours active dans cette région très montagneuse pour contrôler tout d’abord d’éventuelles intrusions de l’armée birmane, et surtout, ne pas laisser la voie libre aux bandes de trafiquants d’héroïne toujours prompts à relancer une production hautement rentable, à la fois pour eux et pour les paysans.

C’est dans ce contexte que nous décidons de louer un 4x4 pour découvrir quelques points de cette zone. Nous avions été étonnés par le prix de location du 4x4, au point que nous n’avons même pas  pensé à demander une remise ; à première vue, malgré le fait qu’il ne soit plus tout jeune, le véhicule semblait correct. Nous avons mieux compris le tarif quand nous avons démarré, et qu’à fond de cinquième notre Suzuki (désolé Claude pour la pub) déboulait à... 60 km/h (c’est grisant, la vitesse, c’est grisant...).

Notre première étape nous conduit à Mae Salong, un village situé à une soixantaine de kilomètres de notre point de départ Chiang Rai. Nous traversons des paysages fabuleux de montagnes. La route est sinueuse à souhait et si nous avons la chance de découvrir les paysans thaïlandais au travail dans leurs champs ou leurs rizières, nous ne pouvons malheureusement pas nous arrêter prendre des photos, il n’y a pas de bas-côtés, et puis avec la pente, je ne suis pas sûr que la voiture repartirait si je m’arrêtais (dans les montées – qui sont à 15 ou 20 % par endroit, il faut que je rétrograde jusqu’en première, et là j’atteins de vertigineux 12 km/h). Nous arrivons à destination au bout de 2 heures pour nous apercevoir qu’à Mae Salang... il n’y a rien, ou presque. Nous parcourons quelques villages alentour et tombons sur les cultures de thé (que nous avons goûté et qui est délicieux ; on en a acheté, si vous passez à la maison à notre retour, on vous le fera goûter).

 

110210 (2)

 

Si le village de Mae Salang par lui-même n'était pas très intéressant, les paysages traversés, les cultures de thé et les villages environnants valaient le déplacement.

 

110210 (7)110210 (8)


On repart en direction de Mae Sai, poste frontière avec le Myanmar. La route est du même tonneau, des montagnes, des montées, des descentes, de panoramas superbes, et une vitesse moyenne proche du néant.

Nous faisons une pause en route au Doi Tung Royal Garden. C’est en fait le jardin de la maison royale édifiée pour feue la reine mère qui s’était beaucoup investie dans des programmes visant à remplacer la culture du pavot par d’autres activités générant un revenu à peu près équivalent aux paysans locaux (ce jardin, qui demande un entretien de ouf, en faisait partie).

 

110210 (14)

 

Il est vraiment très beau, mais comme souvent en Thaïlande, tellement chargé qu’il pourrait paraître un peu kitsch. Il renferme quelques orchidées parmi les plus belles vues dans le pays (et on en a vues...).

Après un déjeuner sur place (le plus décevant depuis un mois que nous sommes en Asie), nous reprenons la route vers Mae Sai puis Sop Ruak qui est le point de convergence des 3 frontières et qui finalement s’avèrera sans grand intérêt, si ce n’est pour son Hall of Opium qui relate l’histoire de la culture puis de la lutte contre le trafic d’opium, avec dégustation gratuite (nan, j’déconne), ou pour faire une photo du Myanmar sur l’autre rive de la Mae Nam Ruak.

 

110210 (17)


La route devient alors plus facile et nous rentrons fourbus après avoir parcouru 200 km en 6 heures (je vous ai dit qu’il n’y avait pas de direction assistée ?).

Pour récupérer avant notre départ au Laos, on s’offre une journée détente le lendemain, où j’en profite pour aller chez le barbier,

 

110211 (2)

puis on s’octroie notre dernière séance de massage en Thaïlande : 2 heures de massage thaï pour les enfants et moi, 1 heures de massage des pieds et une heure de massage à l’huile ultra-délassante pour Carole.

Nous voilà prêts à affronter notre prochaine destination, le Laos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien - dans Thaïlande
commenter cet article

commentaires

Frédérique 19/02/2011 08:04


S'il vous reste du thé dans 18 mois, je suis tout à fait partante pour le déguster...
C'est génial un massage de 2 heures. Fabien tu n'as pas eu peur du coupe chou ?
Bises à vous 5


carole 27/02/2011 06:02



Plus que 18 mois en Polynésie ??? Profitez-en ça va passer super vite (mais si, mais si Tyffany !). Oh pour le thé !



Emma 18/02/2011 14:29


J'adooooore le thé et ne boit jamais de café, alors je prends note de l'invitation à votre retour ! Bonne continuation et je vous retrouve sur l'autre article (ben ouiiii j'ai du retard mais
tellement occupée ces derniers temps :-) Biz


carole 27/02/2011 05:08



Ok pour l'invitation, en plus on vient d'en trouver du très bon aussi au Vietnam, on pourra comparer !!! On a aussi du café si Laurent préfère ! (et du chocolat pour
les enfants ! avec des crèpes au nutella et du miel... j'arrête j'ai de la bave au coin des lèvres ;-))



Laurent 18/02/2011 10:53


Mais c'est que j'avais pas vu le commentaire de mademoiselle Virginie à propos de la blague d'Arnaud et de nos humours divergents!!! Mais c'est que tu vas l'avoir ta pu... de guerre!! N'oublie pas
que John Rambo est capable d'encercler toute une armée à lui tout seul! Que le colonel Trautman lui a appris a ignorer la douleur (mais que ça marche pas vraiment), et qu'en plus si tu lui mets le
poncho de monsieur Ouille, il devient il devient John Rambouille et là ça fait mal dans ta teté.
Ok je prends mes petites pilules et j'arrête de transformer cet espace commentaire en Facebouc d'ado. Ouaaaaarrrrrrrhhh


carole 27/02/2011 05:02



On se moque, on se moque, mais on t'aime bien quand même !!! Et adrienne dans tout ça tu l'oublies ?



Laurent 18/02/2011 10:36


Mais c'est que je me rappelais plus de cette histoire des visiteurs!!! Et voilà: j'ai honte. Bon allez je vais me regarder l'intégrale de Rambo en pensant à vous. Fabien, j'attends de toi un peu de
soutien dans ce moment difficile, réveille le John Rambo qui est en toi. Ouaaaaarrrrrrrhhh!!!!!!! (dommage que je puisse pas faire un commentaire sonore parce que le tenais bien le
Ouaaaaarrrrrrrhhh de John Rambo)


carole 27/02/2011 04:56



Comme quoi, la mémoire c'est vraiment sélectif ;_))) Tu as le soutien plein et entier de Fabien, le john Rambo qui sommeille en chaque garçon t'accompagne !



guy 17/02/2011 19:18


200 km en 6h : ca y est ; vous avez atteint l'état de zénitude !


carole 18/02/2011 09:57



Je ne sais pas si on est zen, mais on sait s'adapter maintenant. Bien obligé !!!



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories