Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 23:46

Vous sentez ?

Non, vous sentez pas ?

Si, si, humez l'atmosphère, dilatez vos narines et vous allez "voir" comment ça sent bon.

ça sent quoi ?

Ben l'excitation pardi. Parce que là, sans vous refaire le coup du compte à rebours et du J-100, J-50, force est de constater qu'on y est presque, que plus que 3 semaines et ciao, hasta la vista, Baby !!! (variante pour les gastronomes soustonnais : Hasta la vista, Batby !)

Et vous savez quoi, y a un truc auquel on n'avait pas pensé et qui s'avère très agréable : c'est les au revoir.

Ben ouais, on s'en était pas vraiment rendu compte, mais il y a plein de gens à qui - il faut - on a envie de - on n'imagine même pas partir sans - (rayer les mentions inutiles) dire au revoir. Pas qu'on soit des grands mondains ou des gens à la popularité démesurée, mais faut bien reconnaître qu'après toutes ces années, les cercles de relations personnelles, amicales ou professionnelles se sont considérablement élargis (la preuve, j'ai 12 amis sur Facebook !).

Le fait de partir est d'ailleurs un moment particulier pour s'interroger sur ses réseaux de connaissances. Quels sont ceux qui vont me manquer un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... pas du tout ? Quels sont ceux avec qui ça ne changera rien parce qu'on ne les voit pas plus d'une fois par an ?

Bref, il y a plein de gens qu'on veut saluer, embrasser, remercier avant de partir, et quoi de mieux pour cela dans le pays de la bonne bouffe, que les bons vieux apéros, ou les traditionnels repas.

On s'y est donc attelés depuis la fin du mois d'avril, en vrais stakhanovistes du pastis (51 et landais).

Jugez plutôt, par exemple pour le grand week-end de l'Ascension :

- Mercredi soir, invitation à dîner chez mon meilleur client, devenu au fil des années un de mes meilleurs amis (ben ouais, parfois l'amitié surgit où on ne l'attend pas ; des années à se faire tondre par la grande distribution, s'engueuler pour des délais toujours trop courts, ça crée des liens !) avec quelques copains entrepreneurs.

- Jeudi midi, invitation à déjeuner chez Mon Pote avec mes compères (ou plutôt mes commères) du midi.

- Jeudi soir : tisane

- Vendredi, week-end de promo avec mes copains gadz'arts (départ 9 h du mat, retour 2 h du mat)

- Samedi et dimanche, déplacement en Dordogne dans la famille de Carole

Bilan du week-end : 1 350 km parcourus, 22 342 calories ingérées (chacun) et 2,2 kg en plus (chacun)

Et le pire (ou le meilleur), c'est que c'est comme ça tous les week-ends, c'est reparti tout pareil pour le week-end de Pentecôte, et ça durera jusqu'à notre départ.

On est bien content d'avoir fait un micro-régime en avril pour arriver affûtés sur la plage de Copacabana  ; on avait perdu 350 g, et on a repris 4 kg. On est gras comme des loukoums (ou des andouillettes, c'est comme vous préférez).

On verra même pas notre string sur les plages brésiliennes, il sera caché par les plis du ventre .

En tout cas, ces moments sont toujours un grand plaisir, car ils témoignent tous d'une grande amitié d'une grande affection à notre égard.

Et pardon à ceux avec qui on n'aura pas le temps de partager un verre ; il aurait fallu qu'on démarre la tournée d'au revoir en février !!

Allez, à la vôtre !!!

 

 

PS : une grosse pensée pour notre petite chienne Zoé qui nous a quitté à 10 ans juste avant qu'on ne la quitte

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 11/06/2010 17:29


tu verras le retour c'est sympa aussi


Los Fourcados 13/06/2010 21:37



J'espère !!! mais là je veux pas trop y penser !!!



Martine de La Rochelle (maman d'Emma Tahiti Touv) 05/06/2010 12:52


Voilà déjà quelque temps que je suis le début de votre aventure (grâce à ma fille). Et c'est d'ailleurs parce que vous parlez fêtes, repas, apéros.... qu'aujourd'hui je vous fais signe car je pense
que c'est partout la même chose quand les gens partent -ou reviennent- ils sont invités partout et c'est ce qui se passe à Tahiti pour mes enfants et rebelote à leur retour en métropole. Bravo pour
votre blog, j'aime beaucoup vos articles. A bientôt pour la suite de vois aventures. Amicalement de La Rochelle.


carole 05/06/2010 21:06



C'est sûr que c'est pour tout le monde pareil ! C'est pas la partie la plus désagréable non plus !!!



Virginie 24/05/2010 10:55


Trop dure la vie... apéro par-ci, repas par-là, chouilles interminables, tour du monde fantastique etc... Le sort s'acharne sur vous, c'est pas possible !
Je suppose que vous avez quelques bons plans identiques à ceux-là dans les endroits où vous séjournerez alors vous nous direz si "le reste du monde" est aussi fêtard que le français !!
Pauvre petite Zoé... au moins vous aurez eu le temps de lui dire au revoir et elle aussi...
Biz à vous


carole 25/05/2010 07:15



Je sais pas si ce sera aussi fétard à l'étranger, mais moi j'espère quelques semaines de répit ! Je rêve d'une semaine "salade, tisane drainante" c'est dire
!!!


On a pas vraiment pu dire au revoir à Zoé car son départ a été plus que brutal, à 10h30 elle est venue me faire la fête au retour des courses et je l'ai
trouvé à 14h morte dans son panier. on a donc beaucoup de regrets et on ne s'était vraiment pas préparé à ça.



Françoise 23/05/2010 18:50


Il faut savoir partir ...pour mieux revenir !!! Courage...à vos estomacs !!! Quant à Zoé, les animaux sentent bien les choses et elle a compris qu'il serait plus serein pour vous qu'elle parte
avant vous pour vous libérer de tout souci....


carole 25/05/2010 07:07



On était un peu triste de devoir la laisser, tout en sachant qu'elle aurait été chouchouté par les grands-parents. Ici tout le monde est triste de cette fin brutale,
elle n'était pas malade et on ne s'y attendait pas, c'est la vie, mais c'est dur.



Martine 23/05/2010 13:20


Bonjour les tourdumondistes,
Que d'émotion !! C'est très sympa de nous la transcrire et de nous en faire profiter. Bon courage à toute la petite famille.
Martine qui suivra votre périple depuis l'Alsace...


carole 25/05/2010 07:03



Merci Martine, l'émotion est bien là, dans les moments agréables et les autres...



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories