Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 04:10

Ce matin, levés 4h30. Après une bonne nuit de sommeil, tout le monde attend ce moment avec impatience. Les enfants sont en super forme et c’est d’un pas décidé que nous quittons l’hôtel à 5h10. Nous attaquons la montée à 5h25, de nuit, à la frontale.

Notre objectif est d’arriver  vers 6h30 avant le gros des cars, pour pouvoir accéder au Huayna Picchu (c’est la haute montagne derrière le site qui offre la seule vue d’ensemble).

 

100819 (091)

 

Nous pensions à ce moment que les cars ne partaient qu’à 6h...on n’avait pas bien fait attention aux horaires. A 5h30 on entend le premier bus, (déjà ?), on ne s’inquiète pas, on est toujours dans les temps. La montée est rude, à flanc de montagne sur des marches Incas. 10 minutes plus tard quand on voit que les bus se succèdent toutes les 2 minutes, on n’y croit plus trop... On dit rien aux enfants pour ne pas entamer leur motivation.

Ça tire dans les jambes, le souffle est court, le cœur s’affole mais on tient bon.

Après 55 minutes de montée et 1716 marches (on n’a pas compté, c’est le guide qui le dit), on arrive enfin en haut, et là, stupeur ! Une file de 100 mètres pour rentrer. Bon maintenant c’est sûr on ne pourra pas faire partie des 400 chanceux... On est super déçu (enfin les parents et Louis car pour Mathilde et Paul c’est la délivrance après cette montée déjà pas facile), tant pis on aura au moins le privilège d’assister au lever de soleil sur le Machu Picchu.

 

100819 (025)

 

6h30, premiers rayons qui percent, l’émotion nous submerge, c’est magnifique, grandiose, magique... Les mots manquent pour décrire ce moment. C’est encore plus beau que sur les cartes postales, et le privilège d’être au cœur de ce lieu historique efface toutes les fatigues !

 

 

 


On essaie de ne rien manquer au spectacle qui nous est offert.

D’abord la vue panoramique sur le site éclairé petit à petit par les rayons de soleil, puis nous parcourons les terrasses du secteur agricole qui, comme toutes les terrasses incas s’inscrivent parfaitement dans le relief escarpé du site ;

 

100819 (116)

 

vient ensuite l’entrée dans la cité par la porte principale, une porte trapézoïdale, typique des constructions incas anti-sismiques. Nous parcourons le temple du soleil,

 

100819 (125)

 

la maison de l’Inca (supposée être le palais de Pachacutec (ne pas confondre avec Emilzatopec, son lointain successeur réputé pour son endurance)), la rue des fontaines où des petits canaux et des bacs distribuent l’eau dans les divers quartiers. Nous arrivons dans le secteur religieux, avec le temple des 3 ventanas (des 3 fenêtres) facile à reconnaître parce qu’il a 3 fenêtres, le temple principal, puis nous montons à l’observatoire, l'Intihuatana

 

100819 (049)

 

où nous pouvons mesurer la profondeur des ravins à l’arrière de la cité (le côté qu’on ne voit jamais sur les photos), ainsi qu’une pierre ayant vraisemblablement été un calendrier solaire inca.

 

100819 (083)


Nous contournons la Plaza Mayor dans laquelle broutent paisiblement des lamas,

 

100819 (082)

 

pour atteindre le quartier artisanal et le groupe « de las 3 portadas » appelé ainsi parce qu’il y a 3 portes par bâtiment. Ce secteur est un vrai dédale et nous nous amusons à faire de tours et des détours (d’horizons ;-)) dans ces couloirs.

 

100819 (102)

 

Nous finissons la balade en remontant sur le promontoire panoramique,

 

100819 (151)

 

et en profitons pour aller jusqu’au « pont incas », pont « levis » situé à quelques centaines de mètres du Machu Picchu.

On en profite à fond et on y reste plus de 3 heures, on s’imprègne du lieu et des différents quartiers, on s’émerveille des différents styles Incas, on imagine la vie ici et on s’interroge sur la signification de ce lieu. On a d’ailleurs du mal à concevoir comment ces édifices ont pu être construits, surtout à un endroit si escarpé.

A 10 heures, la grosse foule commence vraiment à arriver,

 

100819 (104)

 

nous décidons de repartir et nous entamons la redescente, c’est moins difficile pour le cœur mais les articulations souffrent. Pour rentrer, nous prenons le train d’Aguas Calientes à Hydroélectrica.

A Hydro, nous tombons sur le chauffeur le plus menteur de toute l’Amérique du Sud. Il nous affirme qu’il nous emmène à Cuzco puis finalement à Santa Teresa nous dit « Non à Hydro c’est tous des menteurs (sic !) et je ne vais pas à Cuzco... ». Moment de colère de Fabien (et de moi, mais comme les insultes en Espagnol me manquent encore je lui ai juste fait mon air aimable ;-)). Finalement on trouve un mini-bus confortable, avec un chauffeur plutôt prudent (bon il n’avait que les phares et pas de code donc quand il croisait quelqu’un il éteignait tout...), qui nous ramène sans encombre (mais j’ai encore eu rendez-vous avec vomito !!!) jusqu’à Cuzco vers 22h30.

Journée bien remplie, très riche en émotion et où le site a vraiment été à la hauteur de nos espérances.

Ce qu’on retient de ce jour c’est que si un jour on veux revenir et monter au Huayna (faudra pas qu’on soit trop vieux ;-)), soit on ira hors saison, soit on restera plus longtemps à Aguas Calientes pour réserver un bus dans les premiers (il n’est pour l’instant pas possible de le faire sur internet).

On n’a de toute façon aucun regret, on n’aurait pas pu partir plus tôt car depuis quelques temps la route qui mène au site n’ouvre qu’à 5h. De plus on a vu les gens sur le Huayna et ça a l’air vraiment dur, je ne suis pas sure que notre condition physique aurait suffi !!!

 

La journée du 20 août a été parrainée par Laure et Olivier V de Tahiti.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Carole et Fabien, mais surtout Carole (pour le vomito) - dans Pérou
commenter cet article

commentaires

Virginie 01/09/2010 07:44


Merki ! Suis déjà sur le pied de guerre ! Il est tôt (enfin pour moi !!), j'ai la tête où tout le monde sait mais suis prête à commencer une nouvelle année scolaire ! (enfin je crois...)
Biz à vous 5


carole 05/09/2010 02:47



La rentrée s'est bien passée ??? Pas trop le spleen ??? Bisous



Virginie 27/08/2010 10:17


Après 2 mois de vacances, un(e) enseignant(e) est toujours prêt(e) à quelques jours de la rentrée !... ;-)


carole 01/09/2010 00:50



Je n'en doutais pas...!!! Et comme je suis à la bourre (moi) dans les réponses aux coms, bonne rentrée !



Virginie 23/08/2010 13:00


Encore un bel article, accompagné de belles photos qui me permettent une fois de + de voyager assise dans mon fauteuil !
La rentrée scolaire approchant, voyager de façon virtuelle me détend avant le grand rush !
Biz à vous 5


carole 27/08/2010 01:56



Le voyage virtuel c'est bien aussi, on n'a pas besoin de monter !!! Bonnes vacances pour les quelques petits jours à venir. Ca y est t'es prète ???



XILBI 23/08/2010 08:50


Quel majesteux site, perdu au milieu de rien, si haut et si imprenable ! Je suis admirative par les prouesses réalisées par ce peuple hélas disparu ! Ca doit être presque "mystique" de se ballader
dans ces ruines, de prendre le temps de s'imprégner du lieu !!!
Encore une fois, de superbes photos, qui je suis sûre ne rendent pas complètement justice à l'endroit. Le mieux est de le voir "pour de vrai"...comme vous !!


carole 27/08/2010 01:53



C'est sûr c'est encore plus beau en vrai !!! Mystique c'est le mot.



MZ 23/08/2010 02:51


C'est ballot ;-( On n'en a pas assez causé, j'ai pas fait comme vous, j'ai pris le bus pour monter dans les premiers. C'est une belle marche avec une vue imprenable sur le site du Machu Picchu, ça
vaut vraiment le coup mais pour les petits je ne sais pas si c'était très indiqué (facile).


carole 23/08/2010 04:18



Je pense qu'hors saison c'est possible, mais qu'en juillet-août il faut faire comme toi ; en plus on ne peut plus partir avant 5 heures du mat. donc les bus ont le
temps d'arriver. Tant pis. En plus Mathilde et Paul n'en pouvaient vraiment plus et ça aurait été très difficile. Par contre on ne regrette pas, car la ballade, dans la forêt, dans la nuit puis
au lever du jour, vaut vraiment le coup pour l'atmosphère.



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories