Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 10:29
Bien sûr, on leur doit Pythagore, Socrate, Platon, Thalès, Aristote et j'en passe.
Bien sûr, on leur doit Hercule, Achille (non, pas Achille Talon !), Enée, Ulysse (sans qui il eût manqué un alexandrin à Joachim du Bellay, et quel alexandrin !!!) et Horace.
Bien sûr, on leur doit l'alpha et l'oméga, le delta et l'epsilon.
Bien sûr, on leur doit Nana Mouskouri, Demis Roussos et Nikos Aliagas. 
 
Mais quand même, se mettre en quasi cessation de paiement juste un mois avant notre départ, c'est vraiment pas cool ! Z'auraient quand même pu tricher encore un an avec leur comptes !
 
Parce qu'au delà du serrage de ceinture type XXS que vont devoir se fader nos amis les Grecs, cette crise a un impact autrement plus dramatique pour ma pôv petite personne : ça fait dévisser sévère l'Euro. Et qui dit Euro qui dévisse, dit monnaies étrangères qui grimpent.
 
Je me suis amusé (enfin au début, parce qu'à la fin ça m'amusait plus du tout ), à comparer la parité de l'Euro avec la monnaie des pays traversés entre aujourd'hui et un an auparavant (merci internet) et qu'est-ce que ça donne :
le dollar + 4 %, le real brésilien + 15 %, le nuevo sole péruvien + 8 %, le peso argentin - 0,5% (YEEEEES, leur économie doit vraiment être à la dérive !!!), le dollar néo-zélandais + 23 %, le dollar australien + 20 %, le bath thaïlandais + 11 %, la roupie indonésienne + 17 % (bon d'accord, une roupie ça vaut pas grand chose, mais maintenant ça vaut pas grand chose + 17 %), le yuan chinois + 4 %... Et encore j'ai pas comparé par rapport au mois de janvier où l'euro était au plus haut.
 
Le pire, c'est qu'au delà des difficultés rencontrées par la Grèce, les vautours spéculateurs (vous savez, ceux qui confondent millions et milliards, qui créent des modèles mathématiques tellement compliqués, qu'à la fin, tout le monde perd du fric... sauf eux) ont vu dans ces difficultés l'occasion de parier massivement sur l'euro à la baisse, histoire de gagner un peu plus de fric. Donc la baisse de l'euro n'en est peut-être qu'à son début. Et ça c'est franchement inquiétant pour moi, parce qu'au niveau actuel de l'euro, ça ne remet pas en cause le projet, mais s'il venait à être divisé par 2, il faudrait faire des choix drastiques (durée, destinations...).
D'autant que les gouvernants allemands et français jurent à l'unisson que les attaques spéculatives contre l'euro échoueront. En principe, quand les politiques sont si affirmatifs... c'est qu'il y a le feu à la maison.
 
Alors, bien sûr la faiblesse de l'euro n'est pas mauvaise pour tout le monde ; mes potes de chez Dassault et Airbus se frottent les mains parce qu'ils vont pouvoir vendre des avions, les hôteliers parisiens vont voir revenir les touristes américains (par contre les touristes grecs...).
Oui, mais nous, même si on s'exporte, on importe, on va acheter des prestations et des choses à l'étranger avec nos sous d'ici, et nos sous d'ici, il faut qu'ils aient de la valeur. Oui à l'euro fort pendant encore 14 mois, après, on pourra dévaluer autant que vous voudrez.
 
Une lueur d'espoir ? Oui, toujours, avec les spéculateurs. Ils peuvent très bien adorer une chose qu'ils ont brûlé la veille ou alors, trouver une autre marotte, spéculer sur les matières premières à la hausse (pétrole, acier...), ce qui pourrait bien faire remonter l'euro.
 
Enfin, de toute façon, pas la peine de se prendre la tête, ce sera comme ce sera, et pis c'est tout.
 
La solution ?
Facile, la seule monnaie adossée à l'euro, c'est le franc pacifique, alors si l'euro dégringole, une seule solution : passer 9 mois sur 14 en Polynésie ; en plus on s'y est fait plein de copains via le blog  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

daniele 25/11/2010 01:05


mefiez vous car 9 mois ce n'est meme pas suffisant car c'est ce que nous avons fait la 1° année et la 3° année on y construisait notre maison !!!


carole 25/11/2010 22:29



On va prendre des contacts...ça va être dur de partir d'ici



gerladine 30/08/2010 23:45


bonjour;
Dans 6 mois je pars avec ma ^petit famille donc un garçon de 6 ans en australie pour 6mois
mon problème est de le descolarise pendant cette periode et de lui faire moi meme son instruction
connais tu la procedure ? je ne veux pas l insrire au cned!!
merci


carole 01/09/2010 01:38



Bonjour les futurs voyageurs,


Tu n'es pas obligée de l'inscrire au cned, il faut que tu fasses une déclaration à l'inspection d'académie dont tu dépends. Ensuite, l'IA te demandera de faire
évaluer ton fils par leurs services. (nous nous ne serons pas rentrés lors de l'évaluation, alors j'ai vu avec la directrice de l'école pour qu'elle le fasse à la rentrèe, je ne sais pas si ce
sera fait ni sous quelle forme, mais Paul intégrera le CE1 en 2011, si il y a un souci quant au niveau il redoublera.). Si tu as besoin n'hésite pas, je regarderai si j'ai toujours le courrier
que nous avions envoyé à l'IA, je pourrai te le faire parvenir.


Pour la méthode de lecture j'utilise "Bien lire et aimer lire", c'est une méthode syllabique, utilisée par des orthophonistes et ça marche bien. Pour l'écriture j'ai
acheté des livrets, et pour les maths, la méthode Picbille qui m'a été donnée par la directrice de l'école et que je connaissais parce que c'est celle que les 2 grands ont eu en CP CE1, on
complétera ensuite avec apprentissage de l'heure, des tables (peut-être), et de quelques notions d'orthographes. On verra suivant comment on avance en lecture, écriture et maths.



laurence 13/06/2010 22:00


Nous vous souhaitons un bon vol pour Rio et attendons avec impatience le recit de vos aventures .J'espere que votre cours sejour a Londres s'est bien deroule .Cordialement Laurence & Mathieu .


Los Fourcados 13/06/2010 22:51



C'était très bien, mais trop court... On reviendra !



famille voisin 15/05/2010 04:18


tout ça est très compliqué ! à tahiti un maillot, un paréo et la nature fait le reste
bizz le départ approche


carole 16/05/2010 19:08



Moi j'y comprends pas grand-chose... Vivement le soleil de Tahiti !!!



Arnaud 09/05/2010 15:26


Bon, je suis un peu navré pour vous mais en meme temps je ne peux m'empecher de me réjouir pour l'industrie hotelière qui me fait vivre, ici...


carole 10/05/2010 06:47



Et oui tout est question de point de vue !!!



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories