Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 03:38

Après avoir touché le fond de notre voyage (d’un point de vue géodésique s’entend), nous remontons tranquillement vers le nord, en direction de latitudes plus clémentes. Nous profitons de notre transit au Chili pour faire une petite escapade en Patagonie chilienne, à Puerto Natales exactement.

 

101026 (4)

Puerto Natales est un petit bourg bien tranquille qui sert essentiellement de base arrière à deux attractions majeures : soit la croisière en ferry qui remonte jusqu’à Puerto Montt en 4 jours à travers les fjords sudistes du Chili, soit la Mecque de la randonnée, l’Eden du trek, le Nirvana de la marche à pied : le Parc Torres del Paine. Comme nous avions initialement prévu d’effectuer la croisière, nous choisissons évidemment... le Torres del Paine.

Les deux premiers jours à Puerto Natales sont consacrés aux devoirs. On met les bouchées doubles pour rattraper les quelques séances de retard qui se sont accumulées, surtout que l’objectif est de prendre un peu d’avance pour s’accorder 2 semaines de vacances pour profiter au maximum de la Polynésie dans moins d’un mois. Mathilde et Louis « s’y filent » ; ils ont acquis une certaine autonomie et arrivent quasiment à boucler tous les cours tout seuls. Pour Paul, c’est un peu plus laborieux. Difficile pour lui de considérer maman comme la maîtresse et de garder la concentration nécessaire, mais bon, il avance quand même et son programme est moins dense que celui des grands, on a le temps de prendre le temps.

Le troisième jour, après avoir pris conseil auprès de la patronne de l’hôtel, nous nous décidons à passer 2 jours et une nuit sur le parc. Nous aurions pu, par souci d’économie faire seulement un tour du parc en voiture et prendre quelques photos, mais ne pas marcher au moins un peu dans ce parc aurait été une hérésie.

Nous roulons une petite heure avant d’arriver à la fin de la route asphaltée. Au bout de quelques kilomètres de ripio, nous arrivons à l’entrée du parc où nous nous délestons de quelques dizaines de milliers de pesos chiliens (ça fait bizarre tous ces 0, 1000 pesos valent à peu près 10 francs (pour ceux qui ne savent pas combien valent 10 francs, demandez à vos parents)). Nous continuons à rouler dans le parc ; la route serpente entre des lacs, des collines, des troupeaux de guanacos -l’espèce est particulièrement protégée dans le parc, et du coup, il y en a tellement qu’il faut faire attention à ne pas en percuter.

 

101027 (7)

 

Nous apercevons des arbustes aux fleurs rouges ou oranges magnifiques. Malheureusement les sommets jouent à cache-cache dans les nuages.

Nous arrivons au bord du lac Pekoe, ou un catamaran doit nous amener au refuge où nous devons passer la nuit. Au moment où nous embarquons, le ciel se dégage subitement et laisse apparaître les montagnes, majestueuses, Le Paine Grande, les Cuernas del Paine, mais pas les Torres del Paine, qui elles se méritent – on ne peut les voir qu’après quelques paires d’heures de marche.

 

101027 (33)


Nous arrivons vers 12h30 au débarcadère et filons poser nos sacs au refuge où nous allons passer la nuit. Le prix de ce refuge est plus que prohibitif Attention coup de gueule – Nous paierons chacun (Paul compris) environ 35 euros pour un lit en dortoir, sans draps, sans couvertures, serviettes de toilettes non comprises et petit-déjeuner non plus, et avec toilettes et douches à l’opposé de notre dortoir. OK, le site est grandiose, OK, les touristes étrangers sont aussi là pour faire rentrer des devises, OK, on a beau jeu de râler alors qu’on dépense une fortune pour faire un tour du monde MAIS, les prix sont complètement en décalage notamment avec le niveau de vie des Chiliens (qui pourtant n’a rien à voir avec celui des Boliviens), ce qui les prive de l’accès à une merveille qui leur appartient, et de fait, alors que nous avons rencontré énormément de randonneurs, il n’y avait quasiment aucun sud-américain, MAIS il y a d’autres sites aussi grandioses à travers le monde, dont certains que nous avons parcourus durant notre périple (chutes d’Iguazu, désert du Sud-Lipez, Machu Picchu...) et jamais nous n’avons atteint ces niveaux de prix.    

Nous prenons notre pique-nique (que nous avions acheté à Puerto Natales, rapport que dans le Parc, on se fait tondre partout...) et partons pour une balade direction le campement italien. La balade, selon les plans du parc doit durer environ 4 heures aller-retour. Le sentier est très agréable, très varié. Les paysages sont vraiment magnifiques ; nous surplombons les eaux turquoises du lac Pekoe,

 

101027 (42)

 

nous longeons le Paine Grande et apercevons là-haut, très haut un condor.

 

101027 (51)

 

Au passage d’un petit col, le paysage change, un autre lac avec des couleurs différentes apparaît, et ce sont les Cuernas del Paine qui nous font face.

 

101027 (74)

 

Après un peu plus de 2 heures (on s’est pas mal arrêtés pour prendre les photos), nous traversons un torrent et sommes face au glacier « El Francès » qui descend d’un versant du Paine Grande.

 

101027 (67)

 

C’est tout simplement beau. On en oublie le prix que nous avons dû payer. Suprême privilège, nous boirons l’eau de la rivière sans aucun problème (bon, l’eau était à 3°C, et j’ai mis une heure à ranimer la main que j’avais plongée dedans).

Après un bon goûter, nous repartons vers le refuge. Nous arriverons au bout de 4h30 (photos et goûter inclus), et les enfants nous épateront. A la fin, Louis et Paul couraient, alors que leurs parents commençaient à en avoir plein les pattes.

Après une bonne nuit de sommeil (ce qui est la moindre des choses), nous repartons pour une balade de 3 heures (il fallait être revenu au débarcadère pour prendre le bateau retour à 12h30). Nous partons cette fois en direction du lago Grey et de son glacier. Le sentier est un peu plus ardu que la veille, mais là aussi, tout le monde marche vaillamment. La principale difficulté consiste à adapter sa tenue à la température. Nous partons avec 2 polaires et un coupe-vent (il fait 4°C au départ). Nous enlevons rapidement la première polaire, puis successivement, en fonction de si on est à l’abri du vent ou non, on enlève le coupe-vent, on remet le coupe-vent, on enlève le coupe-vent, on enlève la polaire, on remet la polaire, on enlève le bonnet, on met le chapeau, on enlève le chapeau, on met le bonnet, on remet le coupe-vent... On est finalement récompensé de nos efforts lorsque apparaissent d’abord des icebergs dans le lac,

 

101028 (3)

 

puis le glacier Grey.

 

101028 (6)

Le paysage est époustouflant, le parc magnifique. Dommage qu’on ne soit pas resté plus longtemps pour faire la randonnée du « W » qui dure 5 jours et permet d’accéder aux plus jolis points de vue du parc (nous n’avons pas vu les Torres par exemple). Peut-être pour la première fois du périple, nous avons ressenti une forte envie de revenir en ce lieu, pour « approfondir » ce que nous en avions vu.

 

101028 (20)


Vous qui aimez la marche, venez faire un tour par le Parc des Torres del Paine au Chili, vous ne serez pas déçus (mais pensez à mettre suffisamment de sous de côté), c’est vraiment, top niveau mondial.

 

quelques photos de plus dans l'album "Chili"

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Audrey 05/11/2010 10:24


Superbes photos!
Au népal, le trek vous reviendra beaucoup moins cher. On rentre juste du sanctuaire des Annapurnas, et on a payé entre 0,5 et 2 euros pour dormir, avec drap et couverture! Manger est un peu plus
"cher" (10-15 euros par personne/par jour), mais compte-tenu qu'il faut faire monter tout le ravitaillement à pied, ce n'est vraiment pas cher payé!! Quand vous serez là-bas, si vous avez besoin
d'infos, n'hésitez pas à nous demander!
Bonne route!!


carole 07/11/2010 15:23



On vous recontactera surement pour des infos sur le trek... Je viens d'aller sur votre blog et ça à l'air vraiment fantastique.



Benoit et Sonia 03/11/2010 10:59


Nous suivons pas à pas votre tour du monde, nous visitons avec vous, c'est splendide !!! Vous nous faites rêver et voyager, merci pour ces magnifiques photos (surtout le glacier !!)
Ici nous mettons les manteaux et passons aux vestes en jean d'un jour à l'autre, nous passons de - 2° à 22 °C, bref on ne sait plus comment s'habiller !
Nous sommes impatients de voir la suite !!
Nous pensons souvent à vous cinq et nous faisons partager votre tour du monde à notre entourage qui eux aussi visitent votre site.
Bises de nous cinq
Benoît et Sonia


carole 07/11/2010 15:17



Bonjour à toute la famille, ça fait plaisir d'avoir de vos nouvelles. Nous partons d'Argentine dans quelques jours pour les îles du Pacifique et nous sommes plus
qu'impatients !!! Biz



Xilbi 01/11/2010 09:21


J'adore ces balades qui vous font découvrir des merveilles !!! Et cette eau bleue turquoise, c'est fou, on en redemande !!


carole 02/11/2010 17:37



Incroyable l'eau de certains lacs ici, on se croirait au bord d'un atoll dans le pacifique...l'eau à 27° en moins !



marie 31/10/2010 21:56


vous avez eu de la chance avec la meteo

une idée pour vos hebergements dans certains campings il y a des cabanas c'est sur il n'y a pas des campings au coin de tous les virages patagoniens mais cela peut depanner

une idée de balade si vous passez par el chalten et le fitz roy : louez tout le matos et partez camper au camp poincenot : lever de soleil sur les 3 amgigos


carole 02/11/2010 17:25



Merci Marie pour les idées, on pioche, on pioche. Je ne sais pas si on va avoir le temps de s'arrêter longtemps à El Chalten, mais tout le monde nous dit que c'est
fabuleux, donc on refléchit à notre itinéraire.



Virginie 31/10/2010 11:24


Wahouuuu la vue des icebergs (toujours vus qu'à la télé !!) et d'un glacier (idem) ! Epoustouflant !
Quelle est belle notre planète !
Bref, encore une belle balade virtuelle à travers des paysages magnifiques ! Merki !
Biz à vous 5


carole 31/10/2010 15:56



Un glacier de près...c'est grandiose ! Biz



Nuevo ! traduccion en espanol

Catégories